d'ici là, n°6: collectif dirigé par Pierre Ménard, 53 auteurs, inclut version iPad avec bande son (d'ici là | revue) par Pierre Ménard

d'ici là, n°6: collectif dirigé par Pierre Ménard, 53 auteurs, inclut version iPad avec bande son (d'ici là | revue) par Pierre Ménard

Titre de livre: d'ici là, n°6: collectif dirigé par Pierre Ménard, 53 auteurs, inclut version iPad avec bande son (d'ici là | revue)

Auteur: Pierre Ménard

Date de sortie: December 21, 2010

Éditeur: publie.net

Obtenez le livre d'ici là, n°6: collectif dirigé par Pierre Ménard, 53 auteurs, inclut version iPad avec bande son (d'ici là | revue) par Pierre Ménard au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Pierre Ménard avec d'ici là, n°6: collectif dirigé par Pierre Ménard, 53 auteurs, inclut version iPad avec bande son (d'ici là | revue)

Le sixième numéro de la revue d’ici là est consacré à la création :


L’immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement.

« L’immobilité de celui qui écrit met le monde en mouvement.

C’est dans la mesure même où l’on est arrêté dans une immobilité voyeuse que les choses sont mobiles. La pensée aussi n’existe que par rapport à un arrêt qui est un blanc. Joël Bousquet a écrit : ce paralytique a fait un trou dans l’espace. Écrire, c’est faire ce trou dans l’espace. Tout part de l’immobilité, de ce travail corporel. Le funambule a le même problème, il tente de réunir le mouvement et l’arrêt, de trouver le juste équilibre entre eux. La table de l’écrivain est mentale, c’est une façon de savoir s’arrêter, de commencer en sachant qu’il n’y a aucune origine. Écrire est un métier d’ignorance.

le silence est une forme »

La poésie entière est préposition, Claude Royet-Journoud, éditions Éric Pesty.

Sommaire du numéro :

(vous en trouverez la version avec liens interactifs, illustration et making-of sur le site Liminaire)

Direction artistique : Pierre Ménard

Bande son : Voxfazer : L’immobilité, Gilles Amalvi : Paysage-lecture, Pierre Ménard : Ponctuations, Alain Robinet : Chants trois, mixage de David Christoffel, Macrosillons : elle ne connaît que le soubassement d’une terreur liquide et noire, d’après une lecture de Claude Royet-Journoud, Sandra Moussempès (textes (extrait de "Photogénie des ombres peintes" (Ed.Flammarion)), voix) / Joffrey Ferry (musique), Perrine en morceaux : I am Lazy, Dennis Jones : Sometimes, David Christoffel : Petite étude verbocentrique (avec la complicité involontaire d’Alain Robbe-Grillet), Pierre Ménard : Le silence est une forme (avec la voix de Claude Royet-Journoud), Nicolas Carras : D’ici et là.

Les auteurs :

Amandine Alessandra, Gilles Amalvi, Joël Baqué, Nicolas Baudouin, Dominique Balaÿ (Macrosillons), Michel Brosseau, Daniel Cabanis, Nicolas Carras, Léa Chevrier, David Christoffel, Charles Dionne, Pascal Dolemieux, Michèle Dujardin, Claude Favre, Jean-Yves Fick, Bruno Fern, Joffrey Ferry, Emmanuelle Gabory, Hervé Gasser, Christophe Grossi, Maryse Hache, Laurent Herrou, Louise Imagine, Christine Jeanney, Dennis Jones, Nadine Manzagol, Christophe Marchand-Kiss, Laurent Margantin, Claire Anne Menaucourt, Juliette Mézenc, Laure Morali, Antoine Moreau, Sandra Moussempès, Sylvie Nève, Grégory Noirot, Jean-Noël Orengo, Jérôme Orsoni, Isabelle Pariente-Butterlin, Perrine en morceaux, Philippe Rahmy, Mathieu...